Proches poursuit son développement et lance une nouvelle offre consacrée au nudge, concept anglo-saxon issu des théories d’économie comportementale. Avec sa Nudge Unit, l’agence accompagne ses clients dans la transformation de leurs organisations en facilitant la conduite du changement. Proches fait ainsi du nudge un des leviers de la bataille culturelle pour agir sur le comportement des consommateurs, des collaborateurs, des citoyens ou des usagers au service de l’influence de ses clients.

Apparu dans les années 2000, le concept des nudges se base sur des théories d’économie comportementale et vise, par des incitations douces jouant sur les « biais comportementaux », à faire évoluer les comportements dans notre société. Ce concept, en pleine expansion, est déjà utilisé dans des pays anglo-saxons par les entreprises et les pouvoirs publics pour améliorer le cadre de décision de leurs consommateurs, de leurs collaborateurs et des citoyens.

« La révolution technologique est en réalité une révolution sociologique. Les sciences sociales, et particulièrement celles qui s’intéressent aux comportements, sont un outil formidable pour faire gagner les idées de nos clients. » déclare Jonathan Bros, Directeur Général de l’agence Proches. 

« Nous sommes l’agence de la bataille culturelle. Nous pensons que ce sont les idées qui changent les comportements dans notre société. Et les nudges sont justement de petites idées qui peuvent avoir de grands impacts » selon Pierre-Yves Frelaux, Président de l’agence Proches. 

La Nudge Unit de Proches propose dès aujourd’hui deux offres distinctes que vous retrouverez ci-dessous.

Proches souhaite tout d’abord mettre la révolution nudge au service de la conduite du changement au sein des organisations privées. Avec cet outil, il est possible de faire évoluer en douceur les comportements des collaborateurs, et ainsi gagner en productivité et en efficacité, tout en faisant de l’organisation un espace plus agréable à vivre.

Pour Proches, le Nudge représente également un levier incontournable pour les politiques publiques de demain. Outil à faible coût, il va permettre à l’Etat et aux collectivités d’aider le citoyen à prendre les meilleures décisions, tout le laissant conserver sa liberté de choix.