Proches, la newsletter – #10

Noms, emails, numéros de portable et de permis, et peut-être des informations bancaires, dates de naissance et numéros de sécurité sociale : voici l’inventaire – partiellement connu – du vol massif de 57 millions de données sur les clients et les chauffeurs d’Uber en 2016. Cette dissimulation vient s’ajouter à la longue liste de scandales liés au harcèlement sexuel, au vol de technologies, à des logiciels espions ou encore au conflit avec les taxis, dans lesquels la société californienne est empêtrée depuis plusieurs mois.

Un scandale qui pourrait porter un coup de grâce à ce modèle économique défiant les règles de concurrence et jonglant avec péril avec des millions de données personnelles ? Près de 70 ans après l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le respect de la vie privée est plus que jamais au cœur des enjeux numériques et avec ses dernières exactions, Uber pourrait, cette fois-ci, ne pas s’en relever.

L’équipe Proches 

Retrouvez la newsletter sur cette page : Proches, la newsletter – #10

Pour recevoir nos prochaines actus, inscrivez-vous ici.

 
 
Share This :