Sale temps pour les puissants. Après la déferlante d’accusations et de témoignages saisissant de la part des victimes du producteur Harvey Weinstein, d’autres personnalités se sont vues “balancées” dans les médias et sur les réseaux sociaux, où des milliers de témoignages se succèdent dans toutes les langues depuis la révélation du scandale. Un à un les masques tombent, et la réalité des abus sexuels vient sauter à la gorge d’une opinion publique longtemps restée ignorante de l’ampleur de ces drames personnels, anonymes, tûs par le sentiment de honte et de culpabilité des victimes. Un procès à ciel ouvert s’est instauré, avec de premières sanctions qui tombent de chaque côté de l’Atlantique et des chiffres alarmants qui refont surface sur le harcèlement et les agressions sexuelles. Espérons que cette fois, le cri du peuple soit entendu et les pouvoirs publics s’en saisissent sérieusement. C’est aussi cela, une vie publique moralisée.

L’équipe Proches

Retrouvez la newsletter sur cette page : Proches, la newsletter – #9

Pour recevoir nos prochaines actus, inscrivez-vous ici.